Compte rendu 10 mars ! Vous n’étiez pas présent ?!

Si ceci vous intéresse, une prochaine réunion se fera vendredi 14 avril à 19h30

> Contactez nous pour plus d’information

Le Val’heureux est un bon de soutien à l’économie locale et aux circuits courts.

  • Il circule dans le bassin économique de la région liégeoise : entre Huy et Verviers, en Ourthe-Amblève, en Hesbaye et sur le plateau de Herve.
  • Le Val’heureux est une initiative de citoyens regroupés au sein de l’asbl du même nom.
  • Le Val’heureux soutient les entrepreneurs locaux, renforce les circuits courts, retient et fait circuler la richesse créée dans la région.

Objectifs

  1. Le Val’heureux poursuit différents objectifs d’ordre économique, social et environnemental à travers le soutien qu’il apporte aux acteurs de l’économie régionale et plus particulièrement aux petites structures indépendantes ainsi qu’aux commerces de proximité.
  2. Renforcer et valoriser l’économie locale, les circuits courts ;
  3. Favoriser l’utilisation de biens et de services socialement responsables ;
  4. Soutenir les initiatives respectueuses de l’environnement ;
  5. Promouvoir en particulier la souveraineté alimentaire et économique ;
  6. Créer du lien social sur base locale tout en favorisant les échanges.

Engagements

  • En tant que prestataire de biens et de services nous adhérons au projet Val’heureux, mis en place par l’asbl le Val’heureux et nous nous engageons à :
  • Promouvoir le Val’heureux et les valeurs économiques, éthiques qu’il défend ;
  • Accepter le Val’heureux comme moyen de paiement, sensibiliser nos clients à ce nouveau moyen d’échange et récompenser la fidélité de nos clients en Val’heureux ;
  • Favoriser le respect de l’environnement (éviter le gaspillage, préférer les énergies renouvelables, minimiser les déchets et respecter le principe de non appropriation du vivant);
  • Favoriser les circuits courts et les productions locales ;
  • Privilégier la coopération plutôt que la compétition commerciale et le commerce équitable au sens large ;
  • Jouir d’autonomie de gestion ou faire partie d’un groupe qui pratique une gestion démocratique/participative ;
  • Garantir une rémunération et des conditions de travail décentes pour tous les travailleurs.

Dynamique Transition

Nous nous engageons individuellement et collectivement dans une logique de progrès qui s’inscrit dans le mouvement international des villes et villages en Transition.